Réaliser les empreintes par ordinateur

Si la révolution du numérique a touché tous les domaines d’activité, elle a apporté quelques belles innovations dans le domaine dentaire, pour le plus grand bonheur des patients et des dentistes.

Les empreintes numériques sont l’une de ces innovations majeures. Les dentistes traditionnels continuent à réaliser des empreintes conventionnelles de la mâchoire de leurs patients qu’ils transmettent ensuite aux laboratoires dentaires pour la réalisation des prothèses (notamment après la pose d’implants dentaires). Le système CAD-CAM pourrait dans un proche avenir à se glisser dans l’arsenal des dentistes de Lyon.

Cet équipement consiste en un laser ultra performant, qui permet de numériser l’empreinte du patient grâce à un simple balayage de la mâchoire. Les données enregistrées permettent donc à un logiciel de reconstruire un modèle 3D virtuel de la dentition du patient, visible et manipulable sur ordinateur.
D’apparence anodine, cette innovation fait déjà toute la différence.

Tout d’abord, l’empreinte des patients peut dorénavant être transmise beaucoup plus rapidement via internet du dentiste au laboratoire.
D’autre part, le logiciel de modélisation permet de créer virtuellement les prothèses, et de les affiner sur ordinateur avant de passer à l’étape de la fabrication. Ainsi, il est beaucoup plus facile de visualiser le rendu de la nouvelle prothèse.

Enfin, les caractéristiques exactes de la prothèse ne dépendent plus des approximations humaines, puisqu’elles sont définies précisément de manière informatique et peuvent être transmise directement à une machine chargée de l’usinage. Ainsi, les principales sources d’erreur liées à la prise d’empreinte conventionnelles sont éliminées : approximation lors de la prise d’empreinte mécanique, dégradations pendant le transport, approximations lors de la transformation (toujours mécanique) de l’empreinte en modèle de laboratoire.
Des innovations majeures, donc, qui augmentent rapidité d’intervention et précision de fabrication tout en ayant tendance à baisser les coûts des couronnes ou prothèses sur implants dentaires. Mais la numérisation des empreintes n’a certainement pas encore dévoilé toutes ses cartes, et de nouvelles possibilités devraient être ouvertes pour le domaine des implants dentaires dans les années à venir.