Implants dentaires, les précautions pour éviter les complications

Implants dentaires

La pose d’implants dentaires est un acte chirurgical qui garantit plus de 98% de taux de réussite. Elle constitue une vraie alternative aux prothèses pour remplacer les dents et pour en soigner l’esthétique. Ce recours réclame toutefois la prise des mesures adéquates pour se prémunir de certains risques postopératoires.

Implants dentaires : les symptômes post-chirurgicaux fréquents

Une intervention chirurgicale de pose d’implants pour remplacer les dents donne souvent lieu à des réactions bénignes temporaires qu’il faudra soigner avec attention. D’abord, il peut arriver que le patient manifeste de légers saignements, juste après l’opération ; mais ce cas est très rare. Les techniques chirurgicales appliquées aujourd’hui pour ce soin permettent de limiter ce risque au maximum. Il en est ainsi du procédé appelé Flapless qui consiste à faire l’opération sans incision de gencive. Ensuite, il se peut également qu’à la suite de cette pose, le patient manifeste une certaine douleur plus ou moins insupportable.

D’une manière générale, les praticiens appliquent des antibiotiques et des antalgiques pour les atténuer et notamment pour prévenir les risques d’infection. Le plus souvent, le chirurgien-dentiste préconise la prise d’antalgique avant l’intervention. De même qu’il renforce cette précaution en prescrivant des antibiotiques pour un meilleur suivi postopératoire. Enfin, il est fort probable qu’un léger gonflement apparaisse quelques jours après la chirurgie de substitution dentaire par pose d’implants. Bien que ces symptômes soient passagers, il est recommandé de prendre les mesures adéquates pour éviter qu’ils s’aggravent.

Les mesures indispensables pour se prémunir des risques

La pose d’implants dentaires est un acte chirurgical qui fonctionne efficacement sur 99% de patients prudents. Il importe de souligner que cette opération nécessite une hygiène bucco-dentaire régulière que vous devez entreprendre convenablement. D’abord, pendant la première semaine qui suit l’opération, vous devez soigner votre alimentation en bannissant les nourritures chaudes de votre assiette. Vous pouvez les consommer tièdes ou froides pour ne pas favoriser les gonflements. Vous devez aussi privilégier une alimentation molle le temps que les gencives se cicatrisent. Les dix premiers jours après l’intervention, vous devez entretenir des bains de bouche antiseptiques. Commencez dès le lendemain de l’opération ! Le praticien va vous recommander le soin nécessaire, il vous faudra respecter ses prescriptions à la lettre, et notamment la fréquence préconisée.

Après cela, et toujours concernant l’entretien dentaire, il est conseillé d’opter pour des brosses à dents et pour des dentifrices spécifiques recommandés médicalement. La fréquence de brossage dentaire est de 2 à 3 fois par jour. Tout en douceur, vous devez insister sur les gencives pour accélérer la cicatrisation et éviter les risques d’infection. Durant la phase postopératoire, évitez l’alcool et le tabac, car cela ne fera qu’empêcher à vos gencives de guérir rapidement. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner pour vous prémunir des risques d’aggravation consistera à stopper la consommation de ces excitants définitivement. Pour bénéficier d’un meilleur suivi de soins après les opérations, vous devez aussi vous rendre régulièrement chez votre cabinet dentaire. Parallèlement à cela, pratiquez des activités sportives médicalement prescrites, car elles optimisent vos chances de guérir vite et de soigner vos implants dans des conditions favorables.

Laisser un commentaire